• Épée du Musée de Cluny (Paris), présentée dans un coffret en cuir bouilli, vers l'an 1490•

***English version / Version française***
Bonjour à toutes et à tous,
Un ensemble épée, fourreau et coffret disponible à la vente.
Pièce unique.
Un projet lancé en juin 2020 avec mon partenaire Dominique Humbert et terminé en automne 2021.
Un travail réalisé à 6 mains: Dominique Humbert - Artisanat Historique pour le fourreau et le coffret, Vincent Lecouturier pour les pentures et les serrures du coffret et moi-même pour la réalisation de l’épée.
Reproduction/interprétation d'un modèle du Musée de Cluny de Paris, une épée construite à partir des mesures prises sur l'épée originale.
Un modèle allemand de la toute fin du XVème siècle.
Comme vous le savez, ma démarche se base de plus en plus sur la reproduction d’épées en utilisant des matériaux produits de manière artisanale (fer/acier, bronze, cuir, etc…), avec le travail de Forge ce sont à mon sens des bases de travail indissociables de la manière de construire une épée pour aller jusqu’au bout de la démarche de reconstitution et d’obtenir le rendu organique que l’on retrouve sur les pièces originales.
Mais ici, j’ai souhaité aller encore plus loin en proposant une lame, une garde et un pommeau forgés exclusivement en fer et en acier produits artisanalement à partir de minerais de fer venant d’Allemagne exclusivement, le pays de fabrication de l’épée d’origine.
J’ai ainsi travaillé à l’aide de loupes brutes, de fer et d’acier.

La lame possède une pointe extrêmement aiguë, une épée aiguille.

La garde en "S" asymétrique est finement forgée et guillochée à la lime. Les décors ne se trouvent que sur une seule face, comme sur la garde originale.

La fusée très fine est en châtaignier d’Ardèche, recouvert de cuir artisanal de veau collé à la gélatine de porc bio.

Le couvre-garde en cuir bouilli est différent du modèle original possiblement bien plus tardif (XIXème siècle).
Avec Dominique, nous avons préféré partir sur un couvre-garde tubulaire, très répandu à cette période est permettant de bien protéger de l’eau l’embouchure du fourreau (chose importante pour les piétons mais aussi les cavaliers se déplaçant sous la pluie).
Le pommeau est une pièce assez complexe à réaliser car ici, il est forgé en 3 parties soudées à chaude portée à la forge, une méthode d’assemblage très répandue pour ce type de pièce.
On retrouve un décor en grains de riz obliques sur tout le tour de ce pommeau. Un guillochage qui s’inspire du modèle original.

Pour la finition de la garde et du pommeau, j'ai opté pour un polissage classique différent du modèle original qui était noirci, probablement à l'huile de lin brûlé. Ce type de patine de plus en plus répandue à partir de la seconde moitié du XVème siècle avait deux utilités: protéger la garde et le pommeau de l'oxydation/rouille et surtout cacher/camoufler les défauts de réalisation.

La lame, la garde et le pommeau sont entièrement forgés en fer et en acier fabriqués artisanalement et polis à la main.
Le cuir de veau est produit artisanalement dans une petite tannerie utilisant des techniques traditionnelles.
Spécificités fourreau :
La structure du fourreau à été réalisée en lattes de tilleul assemblées à la colle d’os. Une couche intermédiaire en lin enduite de colle d’os à été posée pour renforcer la structure.
Le recouvrement en cuir tanné végétal, cousu à l’arrière du fourreau à été entièrement repoussé de décors floraux typiques de la fin du XVème siécle.
La bouterolle à été réalisée dans de la tôle d'argent 950.
Spécificités de la boîte :
La structure de la boite à été réalisée en planches de tilleul assemblées à la colle d’os.
Le recouvrement en cuir tanné végétal entièrement repoussé de décors floraux typiques de la fin du XVème siécle à été collé et durçi à la gélatine animale (technique du “cuir bouilli“).
Ce recouvrement est un assemblage de 10 pièces de cuir, toutes parées afin d’avoir des raccord invisibles au niveau des chevauchements.
Le tout à été noirci à l’acétate de fer (vinaigre + fer)
L’intérieur de la boite à été enduit de gesso traditionnel (colle de peau de lapin + craie de Champagne) et peint à la tempera (pigment + oeuf + huile de lin cuite + vernis de dammar + eau)
Pour équiper le coffret de Dominique, Vincent Lecouturier a réalisé des pentures à section triangulaire à décors floraux.
Les deux serrures à bosse et à fermeture sur moraillon sont ornées de petits dragons dont deux clés trilobées permettent l’ouverture.
Ces serrures sont formées par repoussage dans une seule pièce de fer.
Les clous sont forgés également.
Les ferrures forgées en fer pur sont directement inspirées par des pièces de la fin du XVème siècle.
Spécificités de l’épée:


Longueur totale: 122 cm

Longueur de la lame: 98,2 cm

Largeur de la lame au talon: 3,8 cm

Longueur de la fusée: 17,2 cm

Point d'équilibre situé à 9 cm de la garde

Poids: environ 1160 grammes
 
Available for sale.
Sword, scabbard and case.
Unique piece.
A project started on June 2020 and finished on autumn 2021.
We are 3 makers on the entire project: Dominique Humbert for the case and the scabbard, Vincent Lecouturier for the ironworks on the case with the 2 dragons locks and me for the making of the sword.
Reproduction/interpretation from a famous model from the Musée de Cluny in Paris, a late XVth century German longsword.
For this sword, I worked with the specifications taken on the original sword.
More and more, I work with craft/homemade material (iron/steel, bronze, leather,…), with full forge working: the best way (the only?) to get the organic rendering of the orignal museum pieces.
But here, I tried to go further with homemade bloomery iron and steel made from German iron ore (the country where the original sword was made).

For the finish of the guard and pommel , I choose a classic polishing, different of the original model which was blackened with burned linen oil. There were 2 reasons of this black patination: protect the crossguard and pommel from the rust and hide the manufacturing defects.

The blade has an extremely thin point. A needle sword.

The guard has a "S" asymmetric section, forged and finely engraved with file. The decor are found only on one side as we can see on the original guard.

The grip is made with chestnut from my region and covered with craft calf boiled leather glued with bio pork gelatin.


The tubular rain guard is different of the original. With Dominique, we choose to make it like many others of the same period, ideal for stop the rain at the entrance of the scabbard (for footmen or cavalry).
The original rain guard seems to be made later (maybe XIXth century).

The pommel is complex part in the making because it’s made from 3 pieces of iron, forgewelded together, a traditional way of making for wheel pommel.
We found a grain of rice oblique decor all around.

The blade, the guard and the pommel are fully forged from German iron ore and polished by hand.
The leather parts are made from craft leather.


Some features:


Total length: 122 cm

Blade length: 98,2 cm

Width of the blade to the guard: 3,8 cm

Length of the grip: 17,2 cm

Point of Balance:9 cm

Weight: about 1160 grams
Scabbard specifications:
The scabbard structure is made of limewood planks assembled with bone glue.
The veg tan covering is entirely tooled of a late XVth.c typical floral pattern
The decorated scabbard chape is made of 950 silver.
Box specifications:
The box structure is made of limewood planks, assembled with bone glue.
The veg tan covering is entirely tooled of a late XVth.c typical floral pattern. It is glued and hardened with edible gelatine (« cuir bouilli » technique)
The covering is made of ten leather pieces, with invisible joins. The whole leather is blackened with iron acetate (vinegar + iron).
The inside of the box is coated with traditionnal gesso (rabbit skin glue + Champagne chalk) and painted with tempera (pigment + egg + linseed oil + dammar varnish + water)
Vincent Lecouturier made ironworks on the case with pure iron. Triangular hinges with floral decors.
The 2 dragon locks can be opened with 2 trilobed keys.
The nails are made by hand.
These decor are inspired from late medieval ironworks.