Actuellement disponible à la vente


•Langsaxe mérovingien à lame damassée, inspiré par une lame retrouvée à Les Bordes (71), courant du VIIème siècle•

Il s'agit d'une interprétation à partir d'une lame datée du VIIème siècle, retrouvée dans la Saône. 

Le langsaxe est une épée à un seul tranchant.

Un travail extrêmement long à réaliser et qui me permet d'apprendre encore beaucoup sur le sujet.

La lame est forgée à partir de 3 fers/aciers artisanaux de bas-fourneau (fer tendre, fer phosphoreux et acier dur fortement carburé).

Je présente un montage photographique où l'on peut apercevoir la lame originale sur la gauche de la photo et la mienne est sur la droite.
Pour ce travail, j'ai tenté de faire en sorte que la structure des métaux corresponde à ce que l'on trouve souvent durant ces périodes et sur ces modèles, avec un nombre de plis bien spécifique et suivant le métal fabriqué.

De cette manière, la surface est encore parsemée d'inclusions minérales plus ou moins visibles. Notez également la structure hétérogène des lignes à la surface des décors damassés, typiques des nuances de fers phosphoreux et d'acier faiblement feuilletés.

 

La lame est donc forgée à l'aide de 3 nuances de fers et d'acier artisanaux directement issus de la réduction de minerai de fer brut.

Cette lame est composée de 5 barreaux assemblés comme on peut le voir sur la photo montrant un détail de la lame originale.

Ainsi, 1 barreau d'acier dur forme le tranchant. Ce tranchant est soudé à chaude portée sur un barreau de fer tendre. À ce dernier viennent s'ajouter 2 barreaux torsadés (1 chevron) formés à partir d'acier (sombre) et de fer phosphoreux (plus clair), ce qui permet de donner un certain contraste à la structure. Un cinquième barreau de fer tendre vient terminer le montage sur le dos de la lame, ce qui permet également de garantir un dos très tendre à cet endroit.

Une gouttière court discrètement le long du dos de lame.

Deux fins sillons creusés au trusquin l'entourent, se terminant ainsi en ogive sur le denier tiers de lame.

 

La poignée est fabriquée à partir d'os de vache, de corne noir de vache et de morta (chêne ayant passé plusieurs milliers d'années dans des marécages).

 

La mitre arrière faite d'os et de corne est maintenue à l'aide de 5 petits clous forgés en bronze artisanal à 6% d'étain (fabriqué avec du cuivre natif issu d'une mine de cuivre et d'étain pur).

La lame et les rivets de bronze sont entièrement forgés à l'aide de métaux fabriqués artisanalement.

L’ensemble est poli à la main.

 

Quelques caractéristiques :

Longueur totale: 84,5cm

Longueur de la lame: 65,8 cm

Largeur de la lame: 4,5 cm

Longueur de la fusée: 18,8 cm

Point d'équilibre situé à 18,5 cm de la garde

Poids: 883 grammes

 

 

Prix: disponible à la vente, envoi possible par transport privé, dans une mallette sécurisée. Me contacter par courriel ou par téléphone.