• Épée vénitienne en acier feuilleté du Type XV.10/XVa, vers 1475/1500, reproduction d'un modèle du Muséum de Philadelphie •

***English version / Version française***

 

Il s'agit d'une pièce unique.

Un exemple d'épée que l'on peut retrouver dès la fin du Moyen-Âge. Une épée très complexe à réaliser.

Dans la classification d'Ewart Oakeshott, ce modèle est classé comme une Type XV.10 classique à une main. Mais en raison de ses dimensions et de la longueur de sa fusée, il est aisé de la placer dans la catégorie XVa (utilisable à deux mains).

 

La lame en acier feuilleté est finement forgée en section cruciforme très prononcée ce qui donne à l'ensemble une bonne rigidité, malgré la grande finesse des tranchants. Le gain de poids est énorme sur ce type de section.

Des gravures recouvrent le ricasso en début de lame.

Sur une face, on peut apercevoir une rose.

Sur l'autre face, on peut trouver une série de gravures: sur le côté gauche, des décors floraux et sur le côté droit, divers objets dont un fauchon, un caque, un pavois, un carquois et ses flèches, un arc, une dague et deux cuirasses à la romaine. L'ensemble des gravures sur cette face est entouré de décors entrelacés.

Sur cette même face, on peut apercevoir une trompe rappelant un cor de chasse.

Ces gravures recto/verso sont dorées à l'or 24 carats comme comme c'était souvent le cas à cette période.

 

La longue garde droite, possède des quillons très fins, légèrement évasés et de section lenticulaire.

Le centre de la garde remonte fortement en pointe en direction de la lame. Elle est forgée en fer ancien. Le pourtour est doré à l'or 24 carats.

 

La fusée est en chêne. Du velours de soie naturelle cramoisi est cousu directement sur le bois à l'aide de fil de soie naturel grenat. Ce velours de soie est fabriqué en France et il provient de l'une des dernières manufactures d'Europe encore en activité.

Un laçage en soie naturelle de type maulbère recouvre cette fusée. Cette soie est teintée à la noix de galle.

La prise en main est optimum.

 

Le pommeau massif est forgé en queue de poisson. Il est en fer ancien.

Son pourtour est doré à l'or 24 carats.

 

La lame, la garde et le pommeau sont entièrement forgés.

Les gravures sont réalisées à l'échoppe à main.

 

L'ensemble est poli à la main.

Quelques caractéristiques:

 

Longueur totale : 119 cm
Longueur de la lame : 94 cm
Largeur de la lame : 6,8 cm
Longueur de la fusée : 14,5 cm
Point d'équilibre : 6,5 cm
Poids : 1584 grammes
Prix: Me contacter directement pour plus de renseignements

 

Unique piece.

 

A model of the Type XV.10 that we can easily place into the Type XVa because of the big dimensions of the sword.

 

The blade has a cruciform section with flat edges.

Despite the low thickness of the edges, the blade is stiff.

On the ricasso, we can see some engravings:

A rose on the recto and different decors on the verso: as floral decors on the left side and war/huntings items on the right side (falchion, helmet, shield, quiver, curved-bow, dagger, two kinds of roman armors).

You can also see a hunting horn.

The engravings are gilded with 24 carat gold like some original examples.

 

The long crossguard has a lenticular section. The periphery is gilded with 24 carat gold.

 

The handle is made of oak covered with natural silk velvet made in France, in one of the last european manufacture.

Then, it is covered with a silk lacing dyed with oak apple.

The grip is optimum.

 

The fish-tail pommel is forged with wrought iron. The periphery is gilded with 24 carat gold.

 

The blade, the guard and the pommel are entirely forged.

The engravings are made with traditional hand chisel.

Each part is polished by hand.

 

Some features:

Total lenght: 119 cm
Blade lenght: 94 cm
Blade width: 6,8 cm
Handle lenght: 14,5 cm
Point of balance : 6,5 cm
Weight: 1584 grammes
Price: contact me if you need more informations